EIE-puce_ciel Énergie géothermique

La géothermie, l’énergie de la terre

Du grec gêo (terre) et thermos (chaud), la géothermie désigne à la fois la science qui étudie les phénomènes thermiques internes du globe ainsi que les processus industriels qui visent à l’exploiter, pour produire de l’électricité et/ou de la chaleur.
(Source : Géothermie perspectives)

On distingue généralement :

  • La géothermie très basse énergie (température inférieure à 30°C) ayant recours aux pompes à chaleur
  • La géothermie basse énergie (température entre 30 et 90°C)
  • La géothermie haute énergie (température supérieure à 150°C)

La géothermie très basse énergie est définie par l’exploitation d’une ressource présentant une température inférieure à 30°C, qui ne permet pas, dans la plupart des cas, une utilisation directe de la chaleur par simple échange. Elle nécessite donc la mise en œuvre de pompes à chaleur qui prélèvent cette énergie à basse température pour l’augmenter à une température suffisante pour le chauffage d’habitations par exemple.

Retrouvez ci-dessous des fiches exemples, des outils pratiques, des vidéos, les visites et conférences à venir sur le sujet.

Exemples à suivre sur l’énergie géothermique

Plaquettes et outils sur l’énergie géothermique

Plusieurs outils et guides pratiques peuvent vous aider à dimensionner votre système géothermique :

De nombreux autres guides pratiques sont également téléchargeables sur le site éco-citoyens de l’ADEME.

D’autres systèmes existent : pompes à chaleur air-eau, à capteurs horizontaux …

Pour obtenir un conseil en énergie personnalisé gratuit pour afin d’envisager le système géothermique le plus adéquat : contactez votre Espace Info Énergie.